Ministère de l'intérieur - Place Beauvau - 75800 PARIS

SONDAGE POUR LA CRÉATION D’UN JOURNAL : « Le Petit Caessien »

caessien_01

Soucieux de renforcer les liens qui unissent le CAES et ses adhérent(e)s, voire les adhérent(e)s entre eux et d’élargir la communication avec tous les protagonistes des BER, le Président du CAES a proposé aux membres titulaires et suppléants du Comité Directeur de créer un journal, qui s’appellerait «  Le Petit Caessien ». On le trouverait sur le site Internet sous forme d’un magazine à feuilleter et relayé par la page Facebook du CAES.

Cette proposition a fait l’unanimité.

Le journal comporterait des rubriques, chroniques, articles, etc, émanant du Comité Directeur du CAES, mais bien sûr ouvert aussi à la créativité et à l’imagination des Adhérent(e)s.

Les objectifs seront de resserrer les liens entre nous, d’échanger des informations, de partager des nouvelles locales aussi bien sur le plan professionnel dans les circonscriptions (anecdotes ou perles sur les centres d’examen, etc) que sur le plan social (mariages, naissances, 1ʳᵉˢ affectations, mutations, départs à la retraite, décès, etc) ainsi que sociétal (curiosités, beautés, particularités d’un site, d’une personnalité, dans votre département, votre ville, votre village, etc).

Retournez-nous déjà le sondage et, s’il est favorable, un appel à contributions vous sera transmis.

Retournez-nous vos attentes, vos besoins, vos souhaits.

Retournez-nous vos propositions, vos idées de rubriques de toutes sortes, dans les domaines les plus divers (histoire, art, culture, littérature, théâtre, cinéma, photographie, sports, actualités, politique, cuisine, bricolage, mécanique, informatique, humour, dessins, etc) seront étudiées avec le plus grand intérêt.

Un Comité de Lecture sera en charge de sélectionner les contributions.

Le n° 1 sortirait au plus tard le 31 décembre 2022 avec une parution mensuelle.

Ce serait une belle manière de fêter les 46 ans du CAES et les 50 ans de la Sécurité Routière. Cela ferait la UNE du journal.

Ensemble, plus que jamais, nous devons affermir ce lien social fort qui nous unit depuis 1976.

Ensemble, plus que jamais, nous devons démontrer à l’Administration de tutelle que le CAES est le fer de lance d’une reconnaissance de notre corps de métier.

Répondez en masse  au sondage !!

 

Le président et le Comité Directeur du CAES