Ministère de l'intérieur - Place Beauvau - 75800 PARIS

Voeux 2017 du Président

Vœux du Président du CAES de l’ex-SNEPC

Mes vœux vont tout d’abord aux adhérents du CAES, leurs conjoints et leurs enfants (394 adhérents, 289 conjoints et 414 enfants), soit 1097 personnes qui ont fêté en 2016 le 40ème anniversaire (1976-2016) du CAES de l’ex-SNEPC en participant à toutes nos activités. Il y a eu aussi 34 invités par les adhérents qui seront considérés comme des adhérents externes à partir de 2017. Je leur souhaite santé, bonheur, réussite professionnelle et familiale et je les remercie.

Ils n’étaient pas très nombreux en 1976 avec Robert LEGOFF à croire en un comité d’action et d’entraide sociales au sein du SNEPC. Grâce à eux, à nous, à vous, 40 ans après, le CAES est toujours là ! C’est une longue histoire d’amitié, de fraternité et de solidarité qui perdure encore et toujours.

Je m’adresse aussi aux adhérents ponctuels, voire occasionnels et aux non adhérents . Je leur souhaite aussi santé, bonheur, réussite professionnelle et familiale. Je vous invite à adhérer au CAES car rien n’est acquis définitivement, surtout par ces temps troublés.

Le nombre d’adhérents, bon an, mal an, avoisine les 400, c’est bien ! Mais on doit faire encore mieux, car le CAES a vocation d’être présent pour tous les agents de l’Éducation Routière.

Par le fait d’adhérer, vous faites non seulement un geste individuel, personnel aujourd’hui, mais aussi et surtout un geste collectif, un geste solidaire et symbolique demain pour les corps des DPCSR et IPCSR, sans oublier les Administratifs qui travaillent pour vous.

En effet votre adhésion permet aux plus démunis d’entre vous de pouvoir continuer à recevoir des aides non négligeables.

Le CAES n’échappe pas à une conjoncture défavorable globale, mais justement, nous nous devons de nous entraider pour qu’il y ait sinon plus, tout au moins autant de social qu’auparavant.

Le CAES a signé en 2016 avec le MI un contrat trisannuel, certes avec des objectifs à atteindre. C’est bien !

Cela lui donne une plus grande longévité !

Mais n’oublions pas que les DPCSR et les IPCSR ont signé un bail à vie avec le CAES . C’est mieux !

Cela lui donne la pérennité !

Enfin je souhaite à tous de réaliser vos rêves car «C’est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante.» Paulo Coelho, L’Alchimiste – 1988

Bien à vous.

Vive le CAES

Gaston GAY

Président du CAES de l’ex-SNEPC

PS : Vous trouverez ci-jointes les propositions du CAES en 2017 pour des jeunes et des moins jeunes, des petits et des grands, des familles ou des célibataires, etc.

 

Téléchargez_la_liste_des_projets_caes_n°1265